Accueil du site> Dermatologie > Teigne

Teigne : remèdes naturels
comment soigner teigne du cuir chevelu, dermatophytose ou dermatophytie : remèdes de grand-mère et naturopathie

Teigne : Affection des cheveux ou des zones pileuses du corps (sourcils, moustache et barbe,...) provoquées par un champignon dermatophyte. Les cheveux ou les poils se détachent par plaques. Il y a des démangeaisons, et des desquamations.

Il existe plusieurs sortes de teignes, certaines touchant surtout les enfants, d’autres tous les âges, certaines guérissant spontanément et d’autres non, certaines provoquant une calvitie temporaire et d’autres une calvitie définitive.
Faire effectuer un prélèvement (non douloureux : on prélève quelques pellicules sur le cuir chevelu) par le dermatologue et le faire analyser.


e-mail

Traitements et soins naturels

Quelques conseils à suivre pendant le traitement de la teigne, et durant les quelques mois qui suivent, pour éviter la dissémination des spores :

- exclure temporairement de l’alimentation des aliments contenant de la levure (pain, gâteaux, fromages,...) ;
- manger de l’ail (l’aillicine est un antifongique puissant) ou le prendre en gélules ;
- se changer tous les jours ; ne pas remettre un vêtement déjà porté avec des vêtements propres pour ne pas recontaminer le linge ;
- sécher ses vêtements au sèche-linge ou en plein air, mais non dans la maison ou l’appartement, afin qu’il n’attrape pas des spores ;
- laver son linge au percarbonate de sodium (antifongique, antibactérien, non irritant pour la peau, non polluant) ;
- laver la maison à l’eau de javel peu diluée ;
- user et abuser de l’aspirateur ; changer souvent le sac et le filtre ; mettre quelques gouttes d’une huile essentielle antifongique sur le filtre ;
- exclure les animaux de la maison ;
- exclure les plantes (la terre peut abriter des spores de teigne)

Phytothérapie :
- extrait de pépin de pamplemousse (un antifongique puissant) dilué dans l’eau en application locale ou en pulvérisation dans la chevelure grâce à un petit vaporisateur ; en complément boire quelques gouttes dans un verre d’eau chauqe jour
- argousier (antifongique) : en tisane, teinture-mère diluée dans l’eau, à appliquer localement
- teinture-mère de Thuya : idem
- teinture-mère de Calendula (souci) : idem

Aromathérapie :
Beaucoup d’huiles essentielles sont anti-fongiques : l’arbre à thé (Tea tree est la plus connue), thym, sauge, romarin, lavande, sarriette, origan, basilic, souci (Calendula).
Vous pouvez utiliser n’importe laquelle d’entre elles dans l’eau du bain, ou en application locale (diluer fortement dans l’eau).

Ayurveda ou médecine ayurvédique :
- A consommer : maïs, légumineuses (lentilles, fèves, haricots secs), légumes verts (épinards, asperge, petits pois, haricots verts, carotte, betterave rouge...) avec épices, banane, pommes, boissons chaudes (thé, café...) et alcoolisées
- A ne pas consommer : viande, poisson, produits laitiers, fruits acides (mandarine, orange, citron, ananas, pêche, prune...), sucre, sel, aliments gras, aliments frits ou rôtis

Autre
- propolis (un puissant antifongique) sous forme liquide en application locale ;
- chlorure de magnésium à diluer dans l’eau pour appliquer localement, ou en cure à boire tous les jours (demander en pharmacie pour la posologie) ;
- tamponner les zones atteintes 5 à 6 fois par jour avec du vinaigre de cidre.

Soins naturels Teigne :