Remèdes naturels traditionnels, plantes médicinales - phytothérapie, huiles essentielles - aromathérapie, oligo-éléments, homéopathie
Medicinales.fr
   
Dermatologie
Abcès
Acné
Acné rosacée
Allaitement (abcès du sein)
Allergie de la peau
Ampoule
Anthrax
Blessure
Bleu
Boutons
Boutons de fièvre
Brûlure
Brûlure chimique
Bronzage
Cicatrisation
Cors, durillons
Couperose
Coups de soleil
Coupure
Crevasses
Dartres
Démangeaison de la peau
Dermatite atopique
Dermite séborrhéique
Durillons
Eczéma
Engelures
Furoncle
Gale
Gerçures
Griffure
Herpès génital
Herpès labial
Impétigo
Lichen plan
Mains abîmées
Méduse (piqure de)
Molluscum contagiosum
Mycose
Ongle incarné
Ongles (mycose)
Orgelet
Panaris
Peau (allergie de la)
Peau grasse
Peau saine
Peau sèche
Pelade
Pellicules
Pied d’athlète
Pityriasis
Plaie
Points noirs
Prurit
Psoriasis
Rides
Rougeole
Staphylocoque doré
Teigne
Tiques
Transpiration excessive
Ulcère
Urticaire
Varicelle
Vergetures
Verrues
Vitiligo
Zona
Sexe, sexualité
Aphrodisiaques
Ejaculation précoce
Frigidité
Impuissance
Stérilité
 
Herpès génital

DESCRIPTIF : L’herpès génital est une maladie sexuellement transmissible, qui se manifeste 1 à 3 semaines après le rapport sexuel contaminant, par une inflammation du gland, du prépuce et de l’urètre chez l’homme, et par une inflammation du vagin et de la vulve chez la femme. L’herpès génital est dû à l’Herpes Simplex Virus de type 2 (HSV2). Dans la moitié des cas, les personnes infectées ne présentent aucun signe visible. On reste porteur du virus à vie, mais les récidives peuvent être minorées grâce à des remèdes naturels.

Remèdes naturels pour soigner Herpès génital :

Homéopathie
Apis mellifica
Causticum
Graphites
Mezereum
Rhus toxicodendron
Vaccinotoxinum

Phytothérapie
Aloe vera
Argousier (baies)
Café
Eleuthérocoque (racines)
Lavande (fleurs)
Mélisse (feuilles)

Aromathérapie (Huiles essentielles)
Bergamote
Eucalyptus
Mélisse
Sauge

Autres traitements
Argile verte
Chlorure de magnésium
Huile d’olive
Huile de ricin
Propolis

Autres remèdes

Que faire pour éviter l’herpès
Il n’existe pas de vaccin contre l’herpès.
Toujours utiliser des préservatifs dans tous les rapports sexuels : préservatif masculin ou préservatif féminin, qui recouvre la vulve.
Les zones infectées sont : le pénis, le vagin, l’anus, le scrotum, la vulve, les cuisses, la bouche. Une personne saine doit éviter le contact avec ces zones ; elle peut se protéger éventuellement avec du film alimentaire plastique.

Que faire si c’est arrivé
La première poussée d’herpès est la plus inconfortable, et préfigure en général les suivantes : plus elle est forte, plus les suivantes le seront. Elle peut durer de une à quatre semaines, et se manifeste par des douleurs ou des démangeaisons dans la région génitale, puis l’apparition de petites vésicules transparentes, qui s’ouvrent et forment de petits ulcères, qui guériront en quelques jours ; on peut avoir aussi une miction douloureuse, et parfois un peu de fièvre et de fatigue.
Il peut ensuite y avoir d’autres crises, lors de périodes de fatigue, de stress, ou lors d’une baisse des défenses immunitaires.

- ne pas avoir de relations sexuelles pendant la crise
- ne pas toucher les lésions pour ne pas contaminer d’autres parties du corps
- porter des vêtements larges en fibres naturelles
- laver son linge, ses serviettes, ses draps à part, à 90°
- ne pas utiliser la même serviette pour les parties atteintes et les parties saines
- veiller à ses serviettes, son linge de lit, afin de ne pas contaminer d’autres personnes

Pour soulager les symptômes
Phytothérapie
-  Aloès (Aloe vera) pour réduire le temps de guérison des lésions
-  Mélisse (Melissa officinalis) : inhibe le virus
-  Propolis : en lotion hydroalcoolique, la plus concentrée possible
-  Argousier (huile, extrait pur, tisane de baies d’argousier) : pouvoir cicatrisant, anti-inflammatoire, antiviral
-  Éleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus) : pour améliorer la résistance au stress.

Aromathérapie
- huile essentielle de bergamote + huile essentielle d’eucalyptus (étaler les mélange sur les lésions) ;
- huile essentielle de sauge + huile essentielle de mélisse (étaler les mélange sur les lésions)

Remèdes de grand-mère :
- uriner dans l’eau pour réduire la douleur ;
- douche à l’eau chaude sur la région génitale trois ou quatre fois par jour ;
- séchez la zone infectée avec un sèche-cheveux (sur tiède ou froid) ;
- cure de chlorure de magnésium ;
- appliquer des compresses de thé noir ;
- compresses glacées, ou poches de glaçons ;
- compresses de marc de café ;
- compresses d’argile verte pour nettoyer les lésions et soulager ;
- infusion de lavande dans de l’huile d’olive ;
- compresses chaudes d’huiles de ricin (à garder au moins 1 heure)

Revue de presse
Ces bouts de caoutchouc nous servent de moyen de contraception et de protection contre les MST. Certaines marques vont cependant plus loin en protégeant également l'environnement et les producteurs qui récoltent le latex. (un article de (...)
[Vivat - santé] 07.08.2012

Les maladies sexuellement transmissibles (MST) figurent parmi les maladies infectieuses les plus courantes. Par le passé, le terme faisait généralement référence à la syphilis ou à la gonorrhée mais aujourd’hui, le terme couvre plus de 20 maladies sexuellement transmissibles. La gonorrhée est (...)
[Vivat - santé] 14.02.2010

Le chlamydia est moins connu que les autres MST (maladies sexuellement transmissibles) comme la gonorrhée et la syphilis, mais est plus fréquent que ces maladies. On estime qu'environ 2 millions de personnes sont touchées aux Etats-Unis chaque année. Les conséquences de la maladie peuvent être chez (...)
[Vivat - santé] 14.02.2010

 
 
e-mail   Ajouter aux favoris (ne fonctionne pas avec Chrome)

Medicinales.fr : le site des traitements naturels
Médicinales.fr décline toute responsabilité pour une utilisation autre qu'informative des remèdes cités dans les pages de ce site. Le contenu est donné à titre indicatif. Il comporte des informations qui ne sont pas forcément complètes, exhaustives, exactes ou à jour. Médicinales.fr ne se substitue pas à un avis médical. Pour tout traitement, consultez votre médecin.

Partenaires : Trucsbio.com . Publication, réalisation et hébergement web : DIRECTWAY . Tous droits réservés, reproduction interdite - Copyright © DIRECTWAY, France