Accueil du site > Ayurveda

Ayurveda

Médecines du monde

Ayurveda

Comment se soigner avec l’ayurveda ou la médecine ayurvédique


L’ayurveda est une médecine traditionnelle indienne qui se pratique et se transmet depuis des millénaires ; plus qu’une science, elle est une véritable philosophie qui prend l’individu dans sa globalité, et considère la santé physique et le bien-être psychique comme intrinsèquement liés et interdépendants.
Cette vision holiste suppose que l’Homme est partie d’un tout, et est un microcosme au sein de l’Univers interagissant avec les différentes formes d’énergie qui le constituent :
- L’AKASHA ou ETHER : énergie invisible dispersée du cosmos/de l’espace.
- Le VAYU ou AIR : énergie invisible condensée.
- L’AGNI ou TEJAS ou FEU : énergie visible encore plus condensée que l’AIR ; c’est la lumière.
- L’APAS ou EAU : énergie visible liquide, fluide.
- Le PRITHIVI ou TERRE : matière solide, stable, rigide.

Ces éléments constituent ce qu’on appelle les dosha (ou humeurs), qui sont à la base de notre nature profonde ; notre équilibre intérieur dépend des proportions de ceux-ci dans l’organisme :
- Le VATA (= ETHER + AIR) : c’est le principe de mouvement, c’est l’unique élément mobile du corps qui fait bouger tout le reste.
- Le PITTA (= FEU + EAU) : c’est le principe de transformation ; tous les changements dans le corps (digestion, métabolisme…) dépendent de lui.
- Le KAPHA (= TERRE + EAU) : c’est le principe de cohésion qui cimente le tout et maintient la structure.

Une bonne santé réside donc dans l’équilibre de ces « forces » (rendu possible par une discipline de vie et des aliments spécifiques), mais aussi dans un affectif (siège des émotions et sentiments) orienté positivement. Ainsi l’ayurveda donne-t-il trois grands conseils pour purger les émotions négatives (le principe de purge est appelé mala et se doit de fonctionner correctement, que ce soit dans l’élimination des toxines, des urines ou encore des pensées négatives) :
- La sublimation de son chagrin en œuvre d’art : la créativité est une qualité importante.
- La patience : toutes les blessures guérissent avec le Temps.
- Tendre vers un élément en particulier (ETHER, AIR, FEU, EAU ou TERRE) pour atteindre un équilibre intérieur : prenons les exemples cités par Kiran Yvas dans son ouvrage L’Ayurvéda au quotidien : l’adolescence étant une période de transformations importantes, cette période de la vie est dominé par le PITTA ; or celui-ci est constitué des énergies FEU et EAU. Il est donc conseillé de tendre vers la TERRE, qui est un élément plus concret et solide, un pilier au sein de cette période instable. Les activités concernées sont, par exemple, le désherbage, le bêchage, etc. Si l’on choisit de tendre vers l’EAU (source de vie et de régénération), on peut prendre un bain, marcher pieds nus dans un ruisseau, etc. Si l’on choisit de tendre vers le FEU, on peut s’exposer aux rayons du soleil, s’asseoir devant un feu de cheminée, etc. Tendre vers l’AIR est permis par la maitrise de la respiration, tandis que tendre vers l’ETHER est permis par l’encens, le son Om, etc.

L’ayurveda est bien plus complexe et plus riche en concepts que cela, mais nous nous limiterons ici à cette description qui concentre l’essentiel de sa philosophie.