Accueil> Etat général > Morsure de serpent

Morsure de serpent : remèdes naturels
comment soigner morsure de vipère : remèdes de grand-mère et naturopathie


e-mail

Traitements et soins naturels

En cas de morsure par un serpent, vérifier s’il s’agit d’une vipère : on voit la trace de deux crochets. Une vipère qui mord n’injecte pas forcément son venin.

En cas d’injection de venin, l’atteinte peut être plus ou moins grave suivant la force de la morsure, l’état physique de la personne mordue (jeune enfant, personne âgée ou malade,...), et la partie du corps mordue (cou, visage, bras, artère...). Cela peut aller d’une simple tuméfaction sans suite, au malaise et au coma.

Faire allonger la personne, et lui ordonner de bouger le moins possible : toute dépense physique va accélérer la diffusion du venin dans l’organisme.

Ne pas inciser la plaie, ni poser de garot. Ne pas donner de café (accélère le rythme cardiaque). Aller chercher du secours au plus vite.

Si l’on a du genêt, du plantain ou de la lavande à proximité, en mâcher et en appliquer sur la morsure.

Appliquer sur la morsure une épaisse couche d’argile qui "pompera" un peu du venin. Nettoyer la plaie à l’eau de Javel diluée, appliquer de l’huile essentielle de lavande.

Soins naturels Morsure de serpent :

Plantes médicinales - Phytothérapie
Genêt à balais (fleurs)
Lavande (fleurs)
Plantain

Huiles essentielles - Aromathérapie
Lavande

Autres traitements
Argile blanche
Argile verte