Accueil du site> Oligo-éléments

Cuivre (Cu)

Oligo-éléments

Cuivre (Cu)
oligo-élément

chromothérapie

Contre les infections et les inflammations, aide à lutter contre les attaques virales et microbiennes. Peut servir à la formation de l’hémoglobine et aider à lutter contre l’anémie.

Sources naturelles : légumes verts, lentilles, fèves, huîtres, crustacés, abats, céréales complètes, huîtres, levure alimentaire, fruits secs, thé, cacao, vin, épices (poivre, curry), champignons, prunes, abricots, châtaignes, aubépine (tisane), algues, soja

"Symptômes de carence
Ceux-ci incluent l’anémie, particulièrement chez les nourrissons ; maladies osseuses  ; moelle épinière défaillante, sclérose en plaques ; cheveux grisonnants, devenant fins et raides, perdant leurs boucles ; infertilité ; faiblesse des tissus conjonctifs, mise en évidence par des problèmes cardiaques tels que l’hypertrophie (élargissement du coeur), affaiblissement de l’aorte (perforations, ruptures), anévrisme et varices ; hernies ; cancer ; leucémie ; inflammations ; parasites ; et sous-activité thyroïdienne.
Indications de toxicité
Cirrhose du foie, jaunisse et symptômes de carence en zinc. Des niveaux élevés de cuivre dans le sang sont généralement causés par des inflammations dans l’organisme et ne sont pas une indication de surcharge. Lorsque les inflammations se résorbent, les niveaux de cuivre font de même.
Meilleures source
Foie, levure alimentaire, noix et graines oléagineuses (qui contiennent des huiles). Utilise des suppléments sous forme organique seulement, tels que chélaté ou en complexes de salicylates. Cependant, les colloïdes et les bracelets de cuivre sont acceptables."

[Le grand livre de la santé naturelle : une approche holistique pour une santé supérieure / Walter Last ; trad. Jean Archambault. - 2016]

Usages thérapeutiques :
  • Anti-inflammatoires