Accueil> Dermatologie > Panaris

Panaris : remèdes naturels
comment soigner panaris, abcès, infection du doigt : remèdes de grand-mère et naturopathie

Panaris : Infection staphylococcique du doigt ou de l’orteil, due à une blessure (piqûre, coupure...) ; le panaris est susceptible d’évoluer en phlegmon des gaines (inflammation des structures tendineuses des extrémités pouvant mener à la nécrose) et de remonter dans l’avant-bras ou la jambe.

Symptômes : douleur, gonflement, chaleur, rougeur, possible fièvre...

Voir aussi : Abcès, Furoncle, Plaie, Staphylocoque doré

Panaris : traitements et soins naturels

Remèdes de grand-mère :
- faire chauffer un peu de lait avec 2 ou 3 gousses d’ail hachées très fin et de la mie de pain dans une casserole. Faire une compresse (froide ou tiède) avec la pâte ainsi obtenue et l’appliquer « généreusement » sur le panaris. La compresse peut être gardée pendant la nuit et être appliquée 2-3 fois pendant la journée jusqu’à amélioration. Le soulagement est habituellement rapide ;
- faire un cataplasme tiède d’oignon bouilli et écrasé, ou d’oignon cru haché, ou à défaut de feuilles de chou bouillies et hachées, ou de blanc de poireau cuit dans un peu d’eau très sucrée ;
- faire un cataplasme d’alcool et de tabac, qui fera mûrir et crever le panaris ;
- cataplasme : un poireau enveloppé dans un papier mouillé, on le fait cuire (de préférence sous les cendres pendant 20 min.), par la suite on l’écrase et on le mélange avec un morceau de graisse de porc. On utilise le mélange en onguent ou en cataplasme. A renouveler toutes les 6 heures, jusqu’à suppuration complète ;
- cataplasmes de mie de pain, de lait et d’oignons cuits écrasés, appliqués bien chauds et renouveler toutes les heures ;
- bain chaud de tisane de camomille ;

Autres remèdes :
- faire un bain de javel diluée dans de l’eau tiède pendant plusieurs minutes pour amollir le panaris, puis le percer avec une aiguille propre et le presser pour évacuer le pus ;
- faire un cataplasme d’argile verte en poudre, diluée dans l’eau et tenue par un linge, qui "pompera" le pus ; à renouveler fréquemment ;
- appliquer des compresses d’alcool à 60°, les conserver plusieurs heures, et les renouveler régulièrement.

Remèdes amérindiens :
- cataplasme tiède de rhizome de Sceau de Salomon, cuit dans un corps gras et écrasé.

Panaris : voici quelques remèdes et traitements naturels pour prevenir, traiter ou soulager :
Argile verte (Autres traitements), Camomille (fleurs) (Plantes médicinales), Hepar sulfur (Homéopathie), Lachesis mutus (Homéopathie), Poireau (Plantes médicinales), Sceau de Salomon (Plantes médicinales), Tarentula cubensis (Homéopathie), ...

Soins et remèdes Panaris :


        e-mail