Accueil> ORL > Coqueluche

Coqueluche : remèdes naturels
comment soigner coqueluche, toux convulsive, infection respiratoire : remèdes de grand-mère et naturopathie

Coqueluche : Infection respiratoire bactérienne longue (4 à 8 semaines), avec peu de fièvre, mais très fatiguante (toux violente en quintes) et très contagieuse. Peut être mortelle chez le nourrisson.

Coqueluche : traitements et soins naturels

Pour soulager sans risques :

- diète ou très petits repas fractionnés ;
- préférer la position assise à celle couchée ;
- pour calmer la toux, mettre en haut de la poitrine une chaussette emplie de gros sel, chauffé préalablement au maximum dans une poêle ; ou bien mettre bouillote très chaude en haut du dos ;
- à boire : infusions de thym et d’ail, de lavande, de serpolet, de coquelicot, de lierre ;
- l’altitude étant recommandée pour guérir la coqueluche, une promenade en avion de tourisme peut faire du bien ;
- entourer le malade de rouge (vêtements, couvertures, etc.) semble améliorer l’état général !

Remèdes amérindiens :
- Arum, Gaillet, Gaillet vrai, Grindelie, Laitue vireuse, Mélèze laricin, Lédon des marais, Arec nain, Symplocarpe fétide

Coqueluche : voici quelques remèdes et traitements naturels pour prevenir, traiter ou soulager :
Arec nain (Plantes médicinales), Arum (Plantes médicinales), Coquelicot (Plantes médicinales), Cuprum metallicum (Homéopathie), Drosera (Homéopathie), Gaillet (Plantes médicinales), Gaillet vrai (Plantes médicinales), Grindelie (Plantes médicinales), Laitue vireuse (Plantes médicinales), Lédon des marais (Plantes médicinales), Mélèze laricin (Plantes médicinales), Pertussinum biothérapique (Homéopathie), Phosphore (P) (Oligo-éléments), Polypode commun (Plantes médicinales), Serpolet (plante en fleurs) (Plantes médicinales), Sulfur (Homéopathie), Symplocarpe fétide (Plantes médicinales), ...

Soins et remèdes Coqueluche :


        e-mail